top of page

Building For Health 2023

Programme

Nickl_Hieronimus.jpg

GUEST SPEAKER 2023

Hôpitaux du futur

Hieronimus Nickl

Directeur Général de Nickl & Partner Deutschland GmbH

Langue de la conférence : anglais

Les futurs bâtiments hospitaliers devront relever de nombreux défis. L'augmentation des coûts énergétiques et la raréfaction des ressources exigent de nouvelles solutions de conception efficaces et respectueuses du climat. Les pandémies ont montré la vulnérabilité des systèmes inflexibles. En outre,

« l’hôpital intelligent » va engendrer de profonds changements dans les processus hospitaliers. Ceci, sans perdre en chemin l'aspect humain de la construction hospitalière.

Voulons-nous continuer à planifier des établissements sur base des connaissances d'hier ou devrions-nous commencer à créer l'avenir ensemble ?

Christne Nickl-Weller
Capture.PNG

L’Hôpital : Nouvelle arène de la transition sanitaire

Dirk Van De Poel

Transition manager - health educator - trainer in systemic thinking 

Langue de la conférence : anglais

Nous vivons une époque passionnante et incertaine, faite de perturbations, de crises et de transitions. Alors que nous arrivons à ce point de basculement, la transition du secteur des soins nous offre un élan d’opportunité et de défis.

Sur ce terrain de jeux en mutation, de nouvelles voies se dessinent dans le secteur santé, et celles-ci nous invitent à concevoir de nouveaux environnements, en repensant l’espace et le bâti en prenant en compte les besoins des générations futures.

Dans cette perspective de transition, construire « durable » ne pourra plus se limiter à l’obtention de certifications.

Dans ce nouveau paradigme, que devrons-nous prendre en compte dans la conception d’aujourd’hui pour une cohérence avec les besoins des prochaines décennies ?

Dirk Van De Poel
Philippe Manche - Schreder.jpg

Maîtriser sa facture énergétique , un enjeu vital pour nos hôpitaux

Philippe Manche, ingénieur industriel 

Langue de la conférence : français

 

Les soins de santé sont dimensionnés par l'augmentation du vieillissement de la population, les soins centrés sur le patient, les menaces croissantes en attaques informatiques, les enjeux climatiques.


La crise énergétique  ajoute un challenge de plus.


Nos hôpitaux doivent être hyper-efficace s’ils veulent survivre.

 

Nous aborderons les différents moyens à mettre en oeuvre, pour optimiser et anticiper la consommation énergétique.

Etude_de_cas__1_-removebg-preview.png
Philippe Manhe
Portrait.png

La technologie nucléaire au service de la santé : évolution et impact sur les installations

Philippe Damhaut

Docteur en chimie

Langue de la conférence : français

 

La médecine nucléaire et la radiothérapie sont présents dans nos hôpitaux depuis de nombreuses années, voire des décennies. L’utilisation de radioisotopes à des fins de diagnostic tels que le technétium-99m ou le fluor-18 permet la visualisation de nombreuses pathologies.  Ils sont utilisés entre autres en cancérologie, cardiologie ou neurologie.  Dans une moindre mesure, des isotopes tels que l’iode-131 sont utilisés depuis longtemps à des fins thérapeutiques.  Ces composés sont disponibles commercialement (générateur molybdène-99/technétium-99m) ou, dans de rares cas, produits sur place via un cyclotron (fluor-18).


Les récents développements nous amènent de nouveaux protocoles diagnostics, mais surtout thérapeutiques, voire théranostics.  Ils mettent désormais en œuvre de nouveaux radioisotopes, émetteurs bêta ou alpha et de nouveaux composés radiopharmaceutiques.  Ceux-ci nécessitent une production au sein même de l’hôpital dans de nouvelles radiopharmacies.


Ces installations doivent être pensées et intégrées dès les premières étapes de conception de nos nouveaux hôpitaux ou nouveaux département de médecine nucléaire et de radiothérapie.

Etude_de_cas__1_-removebg-preview.png
Philippe Damhaut
Photo MPS N&B.jpg

La couleur appliquée  aux  espaces de santé

Marie-Pierre Servantie

Architecte spécialisée en chromo-architecture

Chromo-architecte dplg

Langue de la conférence : français

Quel que soit l’âge ou le milieu social l’hospitalisation est une épreuve. A l’anxiété, la souffrance, l’angoisse s’ajoute un malaise lié à la perte de repère. Le coloriste en architecture intervient dans des lieux où l’on soigne, et humanise l’univers hospitalier. La  couleur est la meilleure des alliés du thérapeute et des patients mais aussi des  visiteurs, des aidants, des praticiens et de tout le personnel. En rénovation ou dans le neuf, la démarche couleur du chromo-architecte consiste à adapter des ambiances chromatiques selon un schéma de coloration sur mesure. Sa réflexion coloristique porte autant sur l’extérieur que l’intérieur du bâti en fonction de l’architecture et de la finalité des lieux ou des services : hall d’entrée, circulation, chambres, salles de consultations et d’opérations, plateaux techniques…

Marie-Pierre Servantie
bottom of page