Dolce La Hulpe

Chaussée de Bruxelles 135

1310 La Hulpe

Joindre l'organisation :

agendarchitecture.be

contact@agendarchitecture.be

© 2019 Building For Health

Building For Health 2019

Programme

L'hôpital : objet technologique ou lieu d'humanité ?

Olivier Lequenne Chief Innovation Officer

Groupe Jolimont

 

La médecine évolue aux deux extrémités du spectre des soins. D'une part, l'arsenal technologique se renforce avec les thérapies géniques,  l'intelligence artificielle, les prouesses de l'interventionnel... D'autre part, le volet humain revient, à juste titre, sur le devant de la scène (prise en charge holistique du patient, méditation,...). Comment l'architecture hospitalière peut-elle faire le lien entre ces deux pôles pour assurer le meilleur service au patient ? Aujourd'hui et dans 30 ans ?

 

L’intégration du Développement Durable dans l’architecture hospitalière sous toutes les latitudes

Michel Beauvais,  Agence Michel Beauvais Associés (France)

Frédéric Frusta, Président directeur général d’OASIIS (France) 

De l’Afrique aux Caraïbes, du Pacifique aux Hauts de France, MBA et OASIIS développent des concepts originaux, innovants et durables sur des programmes hospitaliers variés, en quête de l’hôpital éco-responsable de demain. Basée sur une forte prise en compte du contexte local, la philosophie partagée, la complicité et la complémentarité de l’architecte et l’ingénieur conduisent à des réalisations remarquables, parfois audacieuses, où l’intelligence de l’architecture rejoint la nécessaire vertu environnementale adaptée aux nombreuses contraintes et enjeux en perpétuelle évolution du monde hospitalier.

 

Retours d’expérience croisés :

  • COTONOU (Bénin) : un CHU moderne en climat tropical (très) humide : enveloppe bioclimatique, énergie solaire photovoltaïque et phyto-épuration des eaux usées.

  • NOUMEA (Nlle Calédonie) : un Médipôle à l’échelle du Territoire : exploitation des alizés, énergie solaire thermique, biodiversité.

  • LE RAIZET (Guadeloupe) : Un espace d’accueil au service des ainés : enveloppe bioclimatique, ventilation naturelle et climatisation solaire.

  • LENS (Hauts de France) : L’hôpital numérique et éco-responsable par excellence : matériaux locaux et biosourcés, géothermie, cogénération biogaz, récupération des énergies fatales, phyto-épuration des eaux usées.

 

Grand Hôpital de Charleroi, une concentration des activités hospitalières pour plus de qualité, de flexibilité et de durabilité

 

Gauthier Saelens

Directeur Général du Grand Hôpital de Charleroi

 

Sans contraintes réglementaires, le Grand Hôpital de Charleroi a fait le choix de se concentrer géographiquement, de diminuer sensiblement ses capacités, d’investir dans un hôpital durable, de respecter la biodiversité. Les contraintes sont venues de l’intérieur de l’institution. C’est en effet une prise de conscience générale, à tous les niveaux de l’hôpital, qui a permis de construire un projet dont les objectifs prioritaires sont l’amélioration de la qualité des soins, l’amélioration de la qualité de l’environnement de travail, la nécessaire flexibilité du bâtiment car nul ne maîtrise aujourd’hui ce que sera la médecine dans 20 ans, et la durabilité de notre investissement et de nos fonctionnements. Ainsi est né notre futur Centre Hospitalier Les Viviers.

 

Le trajet du patient dans un hôpital connecté !

Philippe Manche

Ingénieur, spécialiste Digital Energy - Healthcare

L’Internet des objets (IoT) apporte aujourd’hui des valeurs ajoutées tant pour l’occupant (Personnel/Patient/…) que pour le gestionnaire du bâtiment.
 Les solutions qui seront présentées permettent une plus grande efficacité dans la gestion des bâtiments mais aussi de sérieuses économies.

 

L'économie circulaire au service de la santé

Steven Beckers

Architecte accrédité C2C

Fondateur de Lateral Thinking Factory

Au-delà de la préservation de nos ressources, l'économie circulaire à impacts positifs intègre  une dizaine de thèmes principaux allant du choix des matériaux sains et des principes constructifs agiles, de la qualité de l'air intérieur et extérieur, de la qualité de l'eau, des impacts de la mobilité et de la recherche de moyens de créer la résilience de nos villes et infrastructures et enfin de la qualité de vie. Le domaine de la santé, particulièrement complexe et sensible à tous ces aspects, se doit de montrer l'exemple.

 

Le premier plan quinquennal des infrastructures hospitalières : méthodologie et enjeux

Myriam Vanderlinden

Directrice

Agence pour une Vie de Qualité

Département Bien-être et Santé
Direction des Infrastructures médico-sociales

 

Le 1er avril 2019, le Gouvernement wallon adoptait le premier Plan de construction des hôpitaux. Celui-ci porte sur la période 2019-2023 et permet d’entamer la réalisation d’un investissement total de 2,34 milliards d’euros au bénéfice de 46 infrastructures hospitalières du sud du pays. Comment ce plan a-t-il été établi ? Comment est-il dès à présent implémenté ? Quels sont les enjeux pour le futur ? Autant de questions auxquelles cette intervention répondra.

 

 

The Human Touch

 

Bas Molenaar

Architecte

Em professor Healthcare Architecture Université de Technologie de Delft (Pays-Bas)

Membre de l'UIA PHG

 

As new hospitals get bigger, more complex and more connected to the urban grid, the ultimate challenge for all visitors becomes more pressing than ever: how can I get there and don’t get lost.

 

That the scale of a hospital is frightening is no surprise. Most buildings have become so big that the facade is no longer representing what is happening inside. One of the classic rules of architecture to design “honest” buildings, where the appearance reveals the purpose and meaning of the building does not apply anymore for most of the hospital program. The outside skin has only a urban significance, the interior has to inform and enlighten its visitors.

 

In the Netherlands the government developed from the late sixties very good guidelines, based on research and experience. When this healthcare institute disappeared 15 years ago the guidelines were absorbed by the program developers. Their terror on minimalizing the size of every room  without structuring the layout led to disastrous mazes. Together with the lack of interior quality regarding material, sound, light and texture, although they are the key drivers in every architectural debate, this resulted in a legacy of ugly, inhabitable and inflexible buildings. Designed by my generation. There lies the challenge for present and future architects, in teaching as well as in practice. The presentation will take us from Brazil to Rotterdam, and back to Peru illustrating the search for a human scale in healthcare buildings.